16.04.2022

TOUR D'HORIZON DES RÉACTIONS DU PREMIER TOUR

HERVÉ MORIN, Président Les Centristes, Président de la Région Normandie 

L'élection de Marine LE PEN c'est l'effondrement pur et simple de l'économie et c'est l'Europe qui implose.

Dans un choix comme celui-ci, ma position est claire, je voterai pour Emmanuel MACRON. 

Le Président doit avoir de l’humilité face à ces résultats où près de 6 français sur 10 ont voté pour l’extrême droite ou l’extrême gauche.

Le score de Valérie Pécresse ne correspond pas au score de notre famille politique. Considérer que cette dernière est morte est une erreur. Notre programme était sérieux et réalisable mais en politique quand les gens ne veulent plus vous écouter, vous n’êtes plus entendu.

Concernant l’union nationale prônée par Emmanuel Macron, il ne faut pas simplement vouloir associer des partis politiques, cela n’a pas de sens.

Nathalie COLIN-OESTERLÉ, Députée européenne, Conseillère municipale de Metz

Tweet du 12 avril

J’appelle à faire barrage au Rassemblement National. Près de la 1/2 des électeurs a choisi les extrêmes. Emmanuel Macron porte une lourde responsabilité. Néanmoins, face à Marine LE PEN, j’appelle à faire barrage à l’extrême droite. En élue responsable, je voterai Emmanuel Macron.

J’appelle à faire barrage au parti qui oppose les Français les uns aux autres. J’appelle à faire barrage au sectarisme et à la discorde. Pour que le quinquennat futur soit une réussite, je demande à Emmanuel Macron plus de modestie dans l’exercice du pouvoir.

Je demande à Emmanuel MACRON un grand mouvement de décentralisation pour co-construire les politiques du quotidien, la transformation de l’école pour que l’égalité des chances devienne réalité, la réduction des déficits publics et le rétablissement de l’autorité de l’Etat. 

LOIC HERVÉ, Sénateur de la  Haute-Savoie 

Post Facebook du 12 avril

Il ne reste que 12 jours de campagne pour battre Marine Le Pen
Les électeurs envoient ce soir un nouveau coup de semonce en rendant possible l'élection de la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen à la Présidence de la République.
Nous devons vraiment mesurer la gravité de la situation politique dans laquelle nous nous trouvons.
Mais quel centriste, quel gaulliste, quel libéral peut rester indifférent et être tenté par le pire ou par un non-choix cynique ?
Le Président de la République Emmanuel Macron dispose maintenant de deux petites semaines pour apporter des garanties aux Français qui expriment une défiance sans cesse grandissante. Ils attendent aussi des engagements sur la santé, les retraites, le pouvoir d'achat, les institutions...
Chacun connaît les positions que j'ai prises ces derniers mois et mon obsession à défendre la liberté. C'est, hier comme aujourd'hui, ma seule boussole.
Je ne veux pas du Rassemblement National à la tête de notre pays. Dans ces conditions, je voterai pour Emmanuel Macron le dimanche 24 avril 2022. J'invite mes amis et soutiens à en faire autant.

Sonia DE LA PROVOTE, Sénatrice du Calvados

Post Facebook du 13 avril

Les Françaises et les Français ont voté pour une part par adhésion à une personnalité, un parti, ou un projet. Pour tous les autres, et ils sont nombreux, c’est un vote de colère, de rejet, d’anxiété face à une situation personnelle, nationale et internationale préoccupantes, ou un vote utile , qui s’est exprimé. Pour ceux qui se sont abstenus, c’est en plus de cela, certainement le sentiment d’inutilité de leur vote, et une fracture réelle avec nos institutions. Ce constat ne saurait être ignoré. 
Je remercie  Valérie Pecresse pour son courage, sa ténacité et son engagement à porter un projet qui sera sans nul doute un guide pour les mois et les années à venir. 
Désormais, l’heure est à la clarté du choix du second tour. 
Mon choix pour ce second tour est celui d’Emmanuel Macron. C’est le choix de la raison, et celui d’un espoir que soient tirés les enseignements du quinquennat passé . 
J’attends, comme beaucoup d’autres,  de celui qui est désormais mon candidat, que tous ses  efforts et son travail soient consacrés demain à retrouver le chemin de l’apaisement, de l’unité de notre pays, et d’un république solidaire et forte. Sans blanc seing, sans dogmatisme, mais aussi sans complaisance ni obéissance, je suis déterminée à contribuer à la construction de ce chemin.

HERVÉ MAUREY, Sénateur de l'Eure

Post Facebook du 12 avril

Les résultats du 1er tour de l’élection présidentielle témoignent d’une situation extrêmement préoccupante pour notre démocratie : un taux d’abstention (26,31%) particulièrement élevé pour un tel scrutin, un vote en faveur des partis protestataires et extrémistes jamais atteint (près de 60%).
La responsabilité de cette situation incombe en premier lieu au Président de la République sortant à la fois par la politique qu’il a menée durant 5 ans, mais aussi par sa volonté d’éliminer toute alternative républicaine pour ne conserver comme unique adversaire que Marine LE PEN pensant qu’elle est pour lui son « assurance-vie ».
Ce duel de 2nd tour qu’il a voulu, aujourd’hui il s’en inquiète et il nous inquiète !
L’élection de Marine LE PEN constituerait en effet un risque considérable pour notre pays du fait notamment de sa proximité avec Vladimir POUTINE, de ses positions sur l’Europe et de ses propositions économiques et sociales peu réalistes et pour un certain nombre de nos libertés fondamentales.
Chacun d’entre nous doit en être conscient.
J’espère que dans les prochains jours Emmanuel MACRON saura montrer qu’il a pleinement compris le vote du 10 avril et qu’il entend désormais réellement gouverner différemment.
Gouverner différemment, c’est-à-dire de manière moins verticale et moins solitaire, en s’attachant à répondre davantage aux attentes et aux souffrances de nos compatriotes, et notamment ceux qui vivent dans les territoires ruraux, en écoutant davantage les élus de terrain, en prenant en compte les « bonnes idées » d’où qu’elles viennent et pas exclusivement les propositions de son parti.
Ce n’est qu’à cette condition qu’il pourra réaliser le nécessaire rassemblement en vue du 2nd tour.
La droite et le centre ayant d’ores et déjà perdu l’élection présidentielle doivent dès à présent se mobiliser pleinement pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains afin d’élire le plus grand nombre de députés et éviter que le vainqueur du scrutin du 26 avril dispose de tous les pouvoirs.

PIERRE-ANTOINE LEVI, Sénateur du Tarn-et-Garonne

Tweet du 11 avril

La démocratie s'est exprimée et le verdict des urnes doit être accepeté de tous. 

Malgré une image plus polissée, Marine LE PEN n'a pas changé son et son programme reste d'extrême droite. 

Lire la totalité de son communiqué. 

Nicolas JEANNETÉ, Conseiller de Paris, Vice-Président du groupe "Changer Paris"

Tweet du 11 avril

Je voterai bien sûr et sans hésitation Emmanuel MACRON au second tour ! On ne peut pas laisser la France à l’extrême droite dont la politique est fondée sur le rejet de l'autre, dont le projet économique amènerait la France au chaos et nous placerait en marge de l'Europe.

Je demande à Emmanuel MACRON plus de modestie dans l’exercice du pouvoir, le rétablissement de l'autorité de l'#Etat, la transformation de l’école pour que l’égalité des chances devienne réalité, la réduction des déficits publics et un grand mouvement de décentralisation.

Partager :  

Autres Actualités

12/05/2022
C'est en présence d'Hervé Morin, Président de la région Normandie et Président du Nouveau Centre qu'Eric Michoux a lancé sa campagne .... sa 4e pour espérer décrocher sa place au Palais Bourbon. Il n'est pas de ceux à lâcher malgré l'adversité, et même si ses détracteurs pointent son comportement,...
22/04/2022
Charles DE COURSON, Député de la 5ème circonscription de la Marne et Vice-président de la commission des finances de l'Assemblée nationale partage son point de vue sur le programme économique de Marine LE PEN. POUR VISIONNER, cliquez ici
22/04/2022
MESSAGE DE VALERIE PECRESSE AUX MILITANTS ET SYMPATHISANTS Chère amie, cher ami, Je voulais personnellement vous remercier du fond du coeur de l’engagement qui a été le vôtre dans cette élection présidentielle pour défendre nos convictions et nos valeurs. Ensemble nous avons porté l’ambition d’une...