05.08.2022

Sept fois élu dans la Marne: Charles de Courson, l’infatigable député centriste

PORTRAIT - Depuis 1993, l’un des plus anciens du groupe fourre-tout Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires (LIOT) a déposé des milliers d’amendements, principalement sur son domaine d’expertise favori: les finances publiques.

Une fois de plus, Charles de Courson s’agace. Le tout récent rejet du projet de loi du règlement du budget? Le député centriste y voit «un signe de la désapprobation de la façon dont les finances publiques ont été gérées par le gouvernement en 2021». Le résultat des élections législatives? «Un vote de protestation contre une classe politique qui n’a pas fait son travail.» Le projet d’Emmanuel Macron de créer un Conseil national de la refondation? «Une idée à la con, antidémocratique et dangereuse.»

Mais le député l’assure: il n’est pas «un excité». Élu sept fois de suite dans sa circonscription de la Marne, présent depuis 1993 au Palais Bourbon, Charles de Courson fait figure de curiosité à l’Assemblée nationale. Des années à déposer des milliers d’amendements, principalement sur son domaine d’expertise favori: les finances publiques.

LIRE L'ARTICLE : https://www.lefigaro.fr/politique/sept-fois-elu-dans-la-marne-charles-de...

Crédit photo : LAFARGUE Raphael/ABACA

Partager :  

Autres Actualités

25/11/2022
La députée européenne centriste Nathalie Colin-Oesterlé, rapporteuse de la directive européenne sur la lutte contre les violences faites aux femmes, invite l’Union européenne, dans une tribune au « Monde », à s’inspirer du modèle espagnol, qui a fait ses preuves sur le sujet. A l’occasion de la...
21/10/2022
Trop c’est trop selon Hervé Morin. Entre la crise des carburants, symbolisée par la grève reconduite ce jeudi matin à la raffinerie Total-énergies de Gonfreville l’Orcher (Seine-Maritime), l’envolée des tarifs du gaz et de l’électricité et les crispations d’une partie des Français sur le pouvoir d’...
21/10/2022
Loïc HERVE  : « M. le Ministre, comment garantir l’accès aux aides pour toutes les entreprises sans qu’elles n’aient l’obligation d’avoir recours à des cabinets « chasseurs de primes » dont les rémunérations sont indécentes ? »   VOIR EN CLIQUANT ICI