09.06.2022

Législatives Compiègne / Noyon. Hervé Morin vient soutenir Marc-Antoine Brekiesz

Hervé Morin (président de la Région Normandie s’est rendu à Compiègne, ce mercredi 8 juin. Il est venu soutenir Marc-Antoine Brekiesz, candidat aux législatives dans la sixième circonscription de l'Oise (Compiègne-Noyon).

L’ancien ministre de la Défense devait participer à un meeting dans la soirée, mais a été rappelé en Normandie. Hervé Morin s’est rendu à Compiègne pour soutenir le candidat Marc-Antoine Brekiesz ce mercredi 8 juin. Les deux hommes ont visité la société Transport Plessier et fils à Compiègne, aux côtés de Sandra Petitpas de Azevedo (la suppléante du candidat). Dans la foulée, avait lieu une conférence de presse à laquelle l’ancien ministre a assisté, avant d’annoncer son départ précipité.

«La droite et le centre doivent être représentés»

Hervé Morin

Le président de la Normandie a vanté les qualités de son ami compiégnois. «L’un des enjeux est d’avoir un député enraciné, et Marc-Antoine l’est. Il a de l’enthousiasme, il est chef d’entreprise et a fait des missions associatives. Ça fait partie du job. Un député a une obligation morale d’être au service de ceux qui en ont besoin.»

Selon l’ancien ministre, «la droite et le centre majoritaire doivent être représentés à l’Assemblée Nationale, pour obliger Emmanuel Macron au dialogue et donner des solutions».

La venue d’Hervé Morin confirme une stratégie engagée depuis quatre mois par le candidat centriste, fortement axée vers l’échelle locale. Marc-Antoine Brekiesz cherche veut se faire force de proposition afin de s’imposer face à d’autres candidats plus offensifs. «Dire que rien ne va, je ne suis pas sûr que ça soit une bonne chose. Je suis pour la modération, précise-t’il. Ce qui me fait vibrer dans le travail parlementaire, c’est le terrain et les dossiers d’envergure nationale. Je pense en avoir la compétence.»

Source : https://www.oisehebdo.fr/2022/06/08/legislatives-compiegne-noyon-herve-m...

Partager :  

Autres Actualités

05/08/2022
COMMUNIQUE - La sénatrice Catherine Morin-Desailly et le député Charles de Courson regrettent une décision unilatérale du gouvernement et l'absence de débat sur le sujet. Une décision qui "aggrave la dette publique et met en danger les missions de l'audiovisuel public." Contribution à l’Audiovisuel...
05/08/2022
L’élu de la Marne, membre du groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires (Liot), a proposé - soit où il est indiqué « auteur » par l’Assemblée nationale, précise le site - 131 amendements depuis le début de la législature. Charles de Courson en a également signé 287 en tout, dont vingt...
05/08/2022
ENTRETIEN. Le plus ancien élu en exercice de l’Assemblée nationale (depuis 1993) dresse le bilan des premières semaines d’une législature pour le moins chaotique. La seizième législature, officiellement commencée le 22 juin, au lendemain des élections législatives, s'est étirée cette fois jusqu'au...