22.04.2022

Je voulais personnellement vous remercier du fond du coeur de l’engagement qui a été le vôtre dans cette élection présidentielle

MESSAGE DE VALERIE PECRESSE

AUX MILITANTS ET SYMPATHISANTS

Chère amie, cher ami,

Je voulais personnellement vous remercier du fond du coeur de l’engagement qui a été le vôtre dans cette élection présidentielle pour défendre nos convictions et nos valeurs.

Ensemble nous avons porté l’ambition d’une France forte, libre et fière. Je voulais convaincre nos compatriotes que le courage de mener une vraie politique de droite, autour des valeurs d’autorité, de liberté et de valorisation du travail, était la solution pour redonner à notre pays la force et la prospérité qu’il mérite, et aux Français et aux Françaises une vie meilleure.
Nous avons dû batailler sur deux fronts : contre le camp du président sortant et contre celui d’Eric Zemmour et de Marine Le Pen. Alliés, en la circonstance, pour diviser et battre la droite et le centre-droit.

Malgré la qualité de notre projet, malgré votre mobilisation et votre détermination pour le porter partout dans les territoires, je n’ai pas réussi, dans cette campagne atrophiée et en l’absence de vrais débats, à me délivrer de cet étau et à convaincre. Face au risque d’un deuxième tour Mélenchon/Le Pen le réflexe du vote utile a joué à plein contre nous. 
 
Cette dure défaite est évidemment une déception personnelle et collective. J’assume, en responsabilité, toute ma part dans ces résultats. 

Mais je suis persuadée qu’ils ne reflètent en rien le potentiel politique de la droite républicaine et du centre-droit. Ni le rôle qu’elle devra jouer à l’avenir.

Après un quinquennat de crises, d’immobilisme et de louvoiements, il faut remettre de l’ordre dans le pays et il y a tant à reconstruire. Voilà pourquoi, solidement enracinés dans les territoires, nous ne devons rien lâcher, ne pas nous diviser, ne pas renoncer à nos convictions et mener avec détermination le combat des législatives qui s’annonce. 

Face à la montée des colères et des extrêmes, et face à un pouvoir qui les a nourri, nous aurons, j’en suis sûre, dans les années qui viennent une responsabilité cruciale : celle de redresser la France. 

Pour ces nouveaux combats, je serai toujours à vos côtés. 

Bien fidèlement.

Valérie PECRESSE
 

Partager :  

Autres Actualités

05/08/2022
COMMUNIQUE - La sénatrice Catherine Morin-Desailly et le député Charles de Courson regrettent une décision unilatérale du gouvernement et l'absence de débat sur le sujet. Une décision qui "aggrave la dette publique et met en danger les missions de l'audiovisuel public." Contribution à l’Audiovisuel...
05/08/2022
L’élu de la Marne, membre du groupe Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires (Liot), a proposé - soit où il est indiqué « auteur » par l’Assemblée nationale, précise le site - 131 amendements depuis le début de la législature. Charles de Courson en a également signé 287 en tout, dont vingt...
05/08/2022
ENTRETIEN. Le plus ancien élu en exercice de l’Assemblée nationale (depuis 1993) dresse le bilan des premières semaines d’une législature pour le moins chaotique. La seizième législature, officiellement commencée le 22 juin, au lendemain des élections législatives, s'est étirée cette fois jusqu'au...