06.01.2022

"Emmerder les français" - Hervé MORIN - "Je suis choqué des propos d'Emmanuel MACRON ! C’est un coup politique en totale contradiction avec la fonction même de Président de la République"

« Bien sûr qu’il l’a fait exprès, c’est un coup politique en totale contradiction avec la fonction même de Président de la République… »

Hervé Morin, Président de la Région Normandie, et depuis peu membre de l’équipe rapprochée de Valérie Pécresse, se dit extrêmement choqué par les mots d’Emmanuel Macron qui a déclaré dans les colonnes du Parisien « J’ai très envie d’emmerder les non vaccinés ».

 

En faisant un coup politique Emmanuel Macron joue avec le feu.

 

Emmanuel Macron a joué un « coup politique » en tentant de dresser l’opinion publique largement favorable à la vaccination contre les quelque 5 millions de français qui s’y refusent.

« Or, rappelle Hervé Morin, la fonction même du Président de la République est de garantir la cohésion et l’unité nationale, c’est dans la Constitution. Il est le Président de tous les Français, y compris de ceux qui s’opposent à la vaccination. »

Très favorable lui-même à la vaccination et au pass vaccinal « dont le texte doit être cependant amélioré… » le Président du mouvement des Centristes estime qu’Emmanuel Macron a joué avec le feu en faisant une telle déclaration. Le risque est de tendre encore davantage les relations intra-nationales déjà fortement bousculées. 

Ce genre de choses, les Français peuvent se le dire dans une conversation entre copains ou en famille, mais quand on exerce la fonction Présidentielle, on n'a pas le droit.  Et qu'on ne me dise pas que les mots lui ont échappé, que c'est une erreur. C'est au contraire un coup parfaitement monté. Il faut savoir que dans la pratique des interviews de personnalités politiques dans la presse nationale, tout est relu. Et quand on demande de rayer une phrase ou une citation, c'est rayé.

« D’autres déclarations et formules blessantes »

Hervé Morin s’indigne de cette déclaration qui vient après d’autres, « les aides sociales, ça nous coûte un pognon de dingue… » « pour trouver du boulot il suffit de traverser la rue… ».

Et surtout, quelques jours après « un mea culpa fait dans une émission de télé de deux heures, lorsqu’il reconnaissait et disait regretter des formules blessantes pour bien des Français. »

Ce genre de déclarations est la porte ouverte à d'autres stigmatisations. Pourquoi demain Emmanuel Macron ne montrerait pas du doigt les fumeurs ou les obèses qui coûtent cher à la sécurité sociale et prennent des places à l'hôpital ? On peut faire ça à l'infini, pour opposer les bons Français à ceux que l'on considère comme mauvais.

« Il est à l’origine de la fracturation de la société »

Hervé Morin poursuit en déclarant que « par certains de ses mots, par sa politique, Emmanuel Macron est déjà l’origine de la fracturation de la société française dont l’illustration a été le mouvement des Gilets Jaunes. La mission du Président de la République est de garantir l’unité du pays, c’est comme ça que le Général de Gaulle a pensé la 5e République. »

Partager :  

Autres Actualités

26/01/2022
La motion de soutien à la candidature à la présidentielle de Valérie Pécresse a été adoptée, ce samedi matin lors du Conseil National des Centristes, à la Maison de la Chimie, à Paris, en présence de 400 conseillers nationaux, en présentiel et en Visio.   A travers cette motion, l‘ensemble des élus...
22/01/2022
Valérie Pécresse a officiellement reçu, samedi 22 janvier, le soutien pour la présidentielle du parti Les Centristes (LC), petite formation de l'ancien ministre Hervé Morin. "Mon projet est de droite, il est de rupture, mais il est 100% compatible avec vos valeurs", a assuré la candidate LR. Elle s...
06/01/2022
Hervé MORIN, les parlementaires, élus et délégués nationaux Centristes ont le plaisir de vous inviter à notre conseil national se déroulant le 22 janvier 2022 prochain à la maison de la chimie de 9h30 à 13h00, en présence de Valérie PECRESSE, candidate de la droite et du centre à la présidence de...