20.09.2021

Congrès Les Centristes : Hervé Morin réélu Président et vote d’une motion réaffirmant le souhait d’une grande primaire ouverte du centre et de la droite.

Ce weekend s’est tenu le congrès des Centristes, à la Seyne-sur-Mer, dans le Var, qui a vu la réélection d’Hervé Morin à la Présidence du parti pour un nouveau mandat de trois ans.

 

Ce congrès fut également l’occasion d’un débat interne sur les élections présidentielles et l’organisation des primaires.

 

A cette occasion, une motion a été adoptée, à l’unanimité, sur le souhait d’une grande primaire ouverte du centre et de la droite, à laquelle notre parti participera pleinement, tout en s’opposant à l’idée d’une primaire fermée.  

 

Samedi, un grand débat, en séance plénière, a été organisé sur le thème des libertés, individuelles et locales, en présence des parlementaires et des élus locaux, avec comme grand témoin Christophe Seltzer, nouveau directeur du Think-Tank Génération Libre. Au cours de cet échange, Charles de Courson, député de la Marne a déclaré : « Une collectivité humaine est d’autant plus équilibrée que l’on confie un maximum de décisions à la base, c’est ça l’anti-Hégélianisme, qui est au cœur de l’engagement centriste ! » et Loïc Hervé, Sénateur de Haute-Savoie, à quant à lui affirmé : « Je suis très préoccupé par la société d’après Covid qui se décide, en particulier, en matière des libertés individuelles. ».

 

Dans l’après-midi, une commission d’investiture a commencé ses travaux pour préparer les élections législatives de 2022.

 

Ce dimanche, lors de son discours de clôture, Hervé Morin a déclaré : « La commission d’investiture que nous avons mené hier a démontré que notre mouvement possède des femmes et des hommes qui ont du talent. Nous devons nous structurer, prendre le temps d’une expression politique, nous afficher sur un certain nombre de sujets, comme par exemple sur la dépense publique et le rééquilibrage des comptes qui ne sont portés par quasiment personne. (…) La France se redressera par l’école car elle permet de lutter contre le séparatisme et le sentiment de déclassement. Il est incroyable que dans un pays égalitariste comme le nôtre, l’école renforce encore les inégalités ! Enfin, sur la question de l’environnement, nous sommes trop peu présents et nous nous faisons imposer le débat par des « khmers verts » alors que l’écologie est au cœur de nos politiques et de nos projets de développement comme le montrent nos efforts sur l’hydrogène ou les mobilités de demain. N’ayons pas peur d’apporter notre soutien à l’énergie nucléaire qui au 21ème siècle est indispensable pour lutter contre le réchauffement climatique. Nous devons, enfin, être le parti qui porte l’idée de responsabilité et de mérite. Face à l’incapacité de trouver aujourd’hui les qualifications, les compétences et les bras pour porter la croissance du pays, refondons le modèle de l’information et de l’orientation sur les métiers ! Donnons aux régions la main sur Pôle Emploi afin d’avoir un dialogue direct avec les chômeurs. Valorisons les bas salaires par une baisse des cotisations en partie payée par la prime d’activité. Enfin, durcissons les règles de l’indemnisation chômage ! Sur l’ensemble de ces sujets, et tous les autres, il faut rédiger les textes de Loi avant l’élection Présidentielle afin de pouvoir les mettre en œuvre très rapidement.».

 

En bref, participons aux primaires qui doivent être ouvertes et contribuons à la construction du projet politique de demain !

Partager :  

Autres Actualités

25/11/2022
La députée européenne centriste Nathalie Colin-Oesterlé, rapporteuse de la directive européenne sur la lutte contre les violences faites aux femmes, invite l’Union européenne, dans une tribune au « Monde », à s’inspirer du modèle espagnol, qui a fait ses preuves sur le sujet. A l’occasion de la...
21/10/2022
Trop c’est trop selon Hervé Morin. Entre la crise des carburants, symbolisée par la grève reconduite ce jeudi matin à la raffinerie Total-énergies de Gonfreville l’Orcher (Seine-Maritime), l’envolée des tarifs du gaz et de l’électricité et les crispations d’une partie des Français sur le pouvoir d’...
21/10/2022
Loïc HERVE  : « M. le Ministre, comment garantir l’accès aux aides pour toutes les entreprises sans qu’elles n’aient l’obligation d’avoir recours à des cabinets « chasseurs de primes » dont les rémunérations sont indécentes ? »   VOIR EN CLIQUANT ICI