16.06.2024

« Cette dissolution précipitée empêchera tout débat sur les projets » Hervé MORIN

Entretien avec Hervé MORIN, Président Les Centristes, dans Le Journal du Parlement.

 

Que pensez-vous de la dissolution opérée par le Président de la République et estimez-vous qu’il s’agit d’une décision judicieuse au regard du résultat des Européennes ?

Alors qu’il annonçait partout ne pas vouloir nationaliser un scrutin européen, le Président est parvenu, dans une constance qu’il faut lui concéder, à agir dans le sens inverse de ce qu’il avait lui-même annoncé. C’est donc Emmanuel Macron et personne d’autre qui s’est imposé une réaction nationale à ce scrutin continental.

Dans la droite lignée de son comportement depuis 7 ans, Emmanuel Macron s’est comporté comme une nouvelle fois avec le narcissisme et la mégalomanie qui le caractérisent. Il dissout comme un enfant fâché qui casserait son jouet. Cette dissolution n’est même pas respectueuse du débat démocratique dans la mesure où cette précipitation empêchera tout débat sur les projets et les propositions des candidats et des partis.

De par la décision du Président des Républicains, croyez-vous à une recomposition de la vie politique française et à une ouverture vers le parti Renaissance et ses alliés ?

En trahissant sa famille politique, Eric Ciotti a malheureusement prouvé qu’il était de ceux qui préfèrent sacrifier leur dignité en retournant leur veste plutôt que de mener jusqu’au bout un combat politique au service de leurs convictions, de leurs valeurs et de leurs projets. Cependant, le sursaut de nombreux élus Les Républicains qui se sont opposés à la décision mortifère de leur désormais ex-Président, est salutaire et bienvenu…

De notre côté, nous avons une voix et des valeurs que nous sommes les seuls à porter avec une parfaite constance depuis de longues années. Nos priorités que sont la décentralisation pour une démocratie plus vivante et des pouvoirs publics plus efficaces, le rétablissement des finances publiques, la défense des libertés, du mérite, de la responsabilité individuelle et d’un projet européen ambitieux ne sont partagées avec sérieux par aucun des trois blocs qui nous sont imposés aujourd’hui.

Nous faisons partie des seuls qui apportons de la radicalité dans nos projets sans tomber dans la fatalité de l’extrémisme. Des seuls qui proposons de grands changements tout en ayant conscience qu’il faille préserver l’indispensable équilibre de la nation. Des seuls, enfin, à être capable de montrer un cap clair aux Français pour sortir de la crise politique, économique et morale dans laquelle nous nous enfonçons un peu plus chaque jour.

Renaissance n’apporte rien de tout cela. Emmanuel Macron navigue à vue, gouverné par des stratégies politiciennes, adepte de rumeurs de palais. Si on lui retire sa politique du carnet de chèques qui est en train de ruiner le pays et son obsession jacobine pour la recentralisation et la concentration des pouvoirs, qui peut dire aujourd’hui précisément quelle est la vision politique pour la France défendue par le macronisme ?

Comment se situera le Nouveau Centre dans la reconfiguration politique actuelle ? Avec quels alliés ? Et quels seront les principaux thèmes de campagne de vos candidats ?

Fidèles à notre histoire et à nos convictions, nous continuerons à proposer un projet radicalement réformateur pour notre pays, à même de rassembler tous les libéraux qui ne se reconnaissent ni dans les extrêmes de tous bords, ni dans la mascarade macroniste.

Pour ce qui est d’une incarnation nouvelle pour porter ce projet, je fais équipe avec David Lisnard dont les idées et la personnalité ont de la puissance, sur la forme comme sur le fond. Nous allons partager de nombreux combats politiques côtes à côtes dans les mois et les années à venir afin de proposer un nouveau chemin pour notre pays.

Partager :  

Autres Actualités

15/07/2024
“Le temps est donc venu que la droite de gouvernement très majoritaire dans les collectivités locales et au Sénat, s'adresse aux millions de Français qui ne se retrouvent ni dans les inepties des extrêmes ni dans les travers du «en même temps». Il nous faut proposer des mesures reposant sur les...
11/07/2024
Rendez-vous le 7 septembre dès 9h30 pour la traditionnelle Fête de la Pomme avec Hervé MORIN ! Pour s'inscrire : https://fetedelapomme.org