27.11.2016

Victoire de François Fillon : réaction d'Hervé Morin

La victoire de François FILLON à la primaire de la Droite et du Centre de François FILLON est sans appel. Son score au premier tour était très important. Fondés sur une participation exceptionnelle, ses résultats au second tour relève d’une vague impressionnante.

Sa légitimité est d’autant plus forte que de toute évidence elle repose sur une mobilisation d’un électorat qui a contrebalancé la mobilisation évidente d’électeurs de gauche.

Cette victoire témoigne aussi d’une adhésion incontestable à l’homme et à son programme. C’est la victoire de la constance, de la clarté politique et d’une volonté de rompre avec une gouvernance molle et formatée. C’est aussi la victoire d’une conception noble de la politique : François Fillon n’a cédé sur rien, a tenu bon, face à une campagne de second tour très hostile, caricaturant ses propos. La victoire n’est est que plus belle. Il lui appartiendra maintenant de faire œuvre de pédagogie pour lever certaines incompréhensions qui sont nées entre les deux tours.

La droite et le centre ont désormais un candidat et un programme. Nos familles politiques sont dans une situation on ne peut plus favorable pour réussir  l’alternance, remporter les prochaines élections nationales et mettre en œuvre les réformes dont la France a un besoin urgent pour se redresser et retrouver confiance dans l’avenir.

La priorité est désormais au rassemblement des familles politiques de la droite et du centre. Toutes les énergies doivent être déployées pour soutenir François FILLON et ses engagements qui sont les nôtres. Les centristes se mobiliseront dans cette bataille, totalement et sans ambiguïté, à l’image de l’implication des élus, des militants du Nouveau Centre et des Bâtisseurs de l’UDI durant le second tour de cette primaire. Je les en remercie.

J’appelle les élus et les militants de l’UDI à tous s’engager dans cette campagne qui s’annonce difficile.

Pour l’UDI l’heure est venue de s’interroger sur la conduite de notre formation politique. Alors que les militants ont voté aux deux tiers pour la non-participation à la primaire, son président a engagé, à travers son nom, l’UDI dans une campagne avec une véhémence souvent incomprise… Cela après avoir tendu la main à Emmanuel Macron début septembre.

Pour notre part, face à ces changements de pieds permanents, nous appelons à la construction d'un pilier centriste fiable, solide et loyal pour bâtir la majorité présidentielle de demain.

Partager :  

Autres Actualités

19/02/2021
​Les Parlementaires Centristes ont adressé cette semaine, au Président de la République, une motion en faveur de l'introduction d'une dose de proportionnelle aux élections législatives :
19/02/2021
UN ÉLU UNE ACTION 3 questions à :Sébastien Mirgodin Conseiller municipal de Vitry-le-François (Marne) Président des Jeunes Centristes >>Pourquoi, lors du dernier Conseil municipal avez-vous défendu l’installation d’une borne de recharge ultra rapide pour les véhicules électriques ?Sébastien...
18/02/2021
Hervé Morin était l'invité du #Talk Le Figaro ce mercredi 17 février 2021.