Qui sommes-nous

Créé le 10 mai 2007 au lendemain de l’élection présidentielle, Les CENTRISTES est le parti français du centre et du centre droit.

Fondé et présidé par Hervé MORIN, ancien ministre de la Défense et actuel président du conseil régional de Normandie, Les CENTRISTES rassemble près de 8000 adhérents, une vingtaine de parlementaires, plus de 2000 élus locaux, des clubs de réflexion et un dynamique mouvement de jeunesse. Il dispose d’un financement autonome.

Issu de l’UDF, Les CENTRISTES s’est construit en trois dates fondamentales. En 2002, nous avons fait partie avec François Bayrou de celles et ceux qui ont refusé le projet d’un parti unique de la droite et du centre, l’UMP, pressentant qu’il y avait trop de divergences idéologiques entre ces familles politiques pour les réunir en une seule. En 2007, nous avons refusé de suivre François Bayrou dans sa dérive d’une alliance avec le Parti socialiste par la création du Nouveau Centre en rupture du MoDem afin de porter courageusement en dehors de l’UMP l’étendard du centre-droit en France. Enfin en 2012, autour de Jean-Louis Borloo qui a eu le courage de faire sortir le parti radical du giron de l’UMP, nous avons su nous rassembler pour construire l’UDI dont nous revendiquons fièrement d’être membre fondateur.

Les CENTRISTES porte l’héritage du Centre en France. Cette histoire a été construite à partir de racines puissantes qui remontent loin dans notre histoire nationale. Le Centre puise à la source des libéraux français et d’abord à celle de Tocqueville. Il y a pris la valeur première de libertés qui ne se divisent pas : la liberté économique, la liberté politique, la liberté des personnes, la liberté des corps intermédiaires par rapport à l’État. Le Centre en France puise aussi à la source du radicalisme, il y a pris la valeur centrale de la république et de la laïcité. Le Centre enfin puise à la source de la démocratie chrétienne, il y a pris l’importance de la justice sociale et du respect de tout homme quelles que soient ses appartenances. Ce courant politique, le nôtre, s’est incarné par des personnalités de tout premier plan. Il s’agit depuis la Libération de Jean Monnet, Raymond Barre, Simone Veil et bien sur celui des nôtres qui a accédé à la présidence de la République en 1974 : Valéry Giscard d’Estaing. Nous sommes les héritiers de cette famille politique avec ses heures de gloire et ses heures de défaite.

Aujourd’hui l’affirmation de nos valeurs humanistes et européennes et le rejet de tout extrémisme sont à la base de notre engagement et du projet alternatif que nous construisons ensemble et que nous entendons proposer aux Français.

Les CENTRISTES est le parti des libertés, de toutes les libertés : politiques, économiques et sociales, expression et création, individuelles et collectives. C’est pour nous la garantie d’une société plus responsable et plus solidaire. Nous défendons les droits fondamentaux, c’est-à-dire les droits élémentaires de la personne humaine  et le respect de la dignité humaine. Les CENTRISTES est le parti de l'équité et de la justice, au service des plus fragiles. Nous sommes partisans des solidarités actives fondées sur les corps intermédiaires : la famille, l’école, les entreprises, les syndicats, les fondations, le mutualisme. Nous voulons conclure un nouveau pacte entre les générations pour rompre avec une société qui étouffe la jeunesse et qui abandonne les seniors. Cela passe notamment par la lutte contre les déficits publics et la réduction de la dette publique qui mettent à mal la solidarité intergénérationnelle en privilégiant une génération au détriment de la suivante. 

Les CENTRISTES est le parti de l’Europe. Fidèles à l’héritage de Robert Schuman et de Jean Monnet, nous voulons donner un nouveau souffle à l’Europe. L’Europe est notre force : nous la voulons plus politique, plus démocratique, plus conquérante et plus solidaire. Nous agissons pour que l’Europe devienne une véritable puissance politique, et pas seulement un grand marché. Nous voulons qu’elle propose son modèle de société, le meilleur pour l’Homme sur la planète. Nous proposons de prendre une Europe d’avance en permettant aux Etats qui le veulent d’avancer ensemble sur des sujets concrets comme, par exemple, la création d’une Communauté européenne de l’énergie ou encore une chancellerie européenne forte dotée de moyens financiers et stratégiques.

Nos valeurs et nos idées, nous les portons au service d’une France réconciliée. Ce souci de l’apaisement et de la modération n’est en aucun cas un renoncement. Au contraire. Face à des problèmes très lourds (l’emploi, la dette, la sécurité, l’éducation,…) et dans le contexte d’une France terriblement anxieuse, nous devons promouvoir un mode de décision collective, et découvrir un chemin qui associe les talents de chacun au lieu de les élever les uns contre les autres. Nous défendons l’idée d’une société de la reconnaissance pour mieux prendre compte les talents et les mérites de chacun. Une société où chacun, quel que soit son rang ou ses diplômes occupe une place à part entière. Une société qui ne se résigne pas à laisser au bord du chemin les oubliés de la République.

Aujourd’hui, plus que jamais, nous avons la conviction que nos concitoyens aspirent au développement d’une sensibilité centriste durable dans la vie politique de notre pays. L’actualité de nos valeurs, la qualité du projet que nous portons, la foi, l’enthousiasme et l’énergie de nos militants et sympathisants sont de formidables atouts pour la réussite de notre rassemblement. C’est pourquoi Les CENTRISTES est le fer de lance du rassemblement de tous les centristes au sein d’une seule et même confédération, l’Union des Démocrates et Indépendants (UDI). Notre ambition assumée est la constitution d’une nouvelle majorité d’idées et d’Hommes avec nos partenaires politiques afin de tracer la voix à une vaste rénovation de notre pays, à une transformation profonde de la France.

 

Consultez: