17.10.2020

Paul-Éric Dècle : «Je suis fier d'avoir été élu plus jeune vice-président de la métropole depuis sa création»

À 28 ans, Paul-Éric Dècle est le plus jeune vice-président d'Amiens Métropole depuis la création de cet EPCI. Il nous raconte son parcours et ses projets pour son territoire.

Retour sur l’élection municipale de juin dernier, comment analysez-vous le résultat et quelles sont vos nouvelles fonctions ?

Brigitte Fouré, maire sortante, a été réélue avec plus de 45% des voix et 10 points d'avance sur son concurrent. Malgré la crise sanitaire et l'abstention qui en a découlé, c'est un très bon résultat au regard de la vague verte et rose qui a déferlé sur la France. Cela prouve, à mon sens, que les Amiénoises et les Amiénois ont bien vu que nous avons transformé notre ville notamment sur le plan écologique, notre action phare étant le lancement d'un Bus à Haut Niveau de Service 100% électrique.

En ce qui me concerne, après avoir été conseiller municipal délégué aux commerces et au secteur Centre de la ville entre 2014 et 2020, j'ai eu l'honneur d'être élu vice-président d'Amiens Métropole et du Pôle Métropolitain (syndicat mixte réunissant 8 EPCI de la Somme, ndlr) en charge du Tourisme pour cette mandature.

 

À 28 ans vous passez de conseiller municipal délégué à vice-président de la métropole d’Amiens, qu’est-ce que ça change pour vous ?

Cela change beaucoup de choses ! Siéger dans l'exécutif permet d'avoir une vision plus globale et plus de marges de manœuvre sur une thématique, le tout étant évidemment d'agir constamment en conformité avec les volontés du maire, du Président d'Amiens Métropole (Alain Gest, ndlr) et le programme pour lequel nous avons été élus.

 

Vous préparez un plan tourisme pour cette mandature, quel est aujourd’hui l’état du tourisme à Amiens et quels sont vos objectifs ?

Comme partout ailleurs, la crise sanitaire que nous traversons a évidemment un impact sur le Tourisme sur notre territoire. Si l'été a été une bouffée d'oxygène avec certains sites qui ont été bien fréquentés malgré les conditions, les choses se compliquent depuis septembre et l'aggravation de la situation n'augure rien d'excellent à très court terme.

Néanmoins, cela ne nous empêche pas d'agir de notre côté, notamment avec le Pôle Métropolitain et l'Office de Tourisme d'Amiens Métropole. Des campagnes de publicité et d'affichage dans les très grandes villes (Paris, Lille...) ont été effectuées notamment pour cet été, des accueils presse continuent d'être organisés (Le Monde, l'Obs... mais aussi des revues spécialisées Tourisme), un clip promotionnel du territoire du Pôle Métropolitain a été réalisé avec le Comité Régional du Tourisme Hauts-de-France (dont le Président est Frédéric Leturque, maire d'Arras et également membre de Les Centristes, ndlr) et nous planchons, comme vous l'avez dit, sur la mise en œuvre d'une stratégie touristique pour ces cinq prochaines années.

Rien n'est définitivement arrêté, mais plusieurs axes forts sont sur la table. Notamment la création de parcours touristiques thématiques (mémoriel, culturel, loisirs, bien-être...), de plusieurs City Pass (moyennant une certaine somme, pouvoir bénéficier de certaines prestations sur le territoire pendant plusieurs jours), le développement du tourisme fluvial (le fleuve Somme traverse Amiens) et la mise en œuvre d'un événement gastronomique de grande ampleur.

Nous nous devons aussi de mieux exploiter et faire connaître nos atouts. Nous avons la plus belle et imposante Cathédrale gothique du monde (Notre Dame d'Amiens pourrait contenir deux fois Notre Dame de Paris) classée au patrimoine mondial de l'UNESCO, nous avons un site naturel de 300 hectares que l'on peut visiter en barque (les fameux Hortillonnages) et nous avons Jules Verne !

Jules Verne a vécu 34 ans à Amiens. Il a été conseiller municipal de cette ville, a notamment inauguré notre Cirque en dur qui porte son nom, a habité une maison désormais accessible au public, et c'est à Amiens qu'il est enterré. Nous travaillons donc pour ce mandat à la création d'un parcours Jules Verne digne de ce nom dont le but est de faire de ce personnage connu mondialement un marqueur fort de la destination Amiens. De la même manière qu'on associe Poitiers au Futuroscope, notre objectif est que les Français, et donc les touristes, associent Amiens à Jules Verne !

Partager :  

Autres Actualités

19/10/2020
  Invité sur Public Sénat lors du 16ème Congrès des Régions de France, Hervé Morin a réagit à l'attaque terroriste de Conflans-Sainte-Honorine estimant qu'il y a déjà eu  avec nos valeurs trop de renoncement, trop de lâcheté, trop de petits arrangements. Il a également abordé le plan de relance...
17/10/2020
Le débat s’annonce houleux: bon nombre de présidents sortants s’opposent à une modification du calendrier. L’éventuel report des élections régionales évoqué par l’exécutif peine à convaincre les principaux concernés. Ils auront l’occasion de faire part de leur scepticisme lundi au premier ministre...
17/10/2020
Loïc Hervé, Sénateur de la Haute-Savoie était l'invité de l'émission bonjour chez vous sur Public Sénat au lendemain des annonces du Président du la République à la suite de la réémergence des contaminations à la Covid-19.