29.10.2019

Nos candidats en action : Frédéric Durand, adjoint au maire de Saint-Étienne.

 

Frédéric Durand, 50 ans, est cadre en entreprise. Adjoint au maire en charge de la Solidarité et de la Santé auprès du maire de Saint-Étienne Gaël Perdriau, colistier de ce dernier pour les prochaines élections municipales, il nous explique son engagement ainsi le bilan dans cette commune de plus de 170 000 habitants.

 

Comment se sont passées ces six années de mandat auprès de Gaël Perdriau ? 

 

Nous arrivons au terme d’un mandat riche de six ans au service des Stéphanois, où l’ensemble de nos engagements pris en 2014 ont été tenus. La ville a retrouvé un dynamisme et une attractivité sous l’impulsion de Gaël Perdriau qu’elle n’avait jamais connus auparavant. Nous pouvons être fiers d’avoir pris part à ce travail, qui a demandé une mobilisation et un engagement de tous les instants.

 

Pour arriver à ce résultat, Gaël Perdriau a su fédérer autour de lui l’ensemble des sensibilités politiques. Notre travail à ses côtés ne s’est jamais traduit par des rapports de force mais toujours dans un rapport de confiance. Notre sensibilité centriste a toujours été respectée et prise en compte dans nos échanges et décisions, et nos valeurs humanistes, libérales, girondines et européennes ont toujours trouvé leur place dans la politique menée.

 

Bien entendu, il reste encore beaucoup de travail, mais la dynamique est là, et la seule personne capable aujourd’hui de la poursuivre est Gaël Perdriau.

 

Comme en 2014, où notre mouvement a été le premier parti du centre à apporter son soutien à Gaël Perdriau, nous lui renouvelons celui-ci pour 2020 de façon inconditionnelle, et lui assurons que nous serons encore à ses côtés pour travailler au service de notre ville et de ses habitants.

 

 

Quel a été le bilan des Centristes à Saint-Étienne ?

 

Nous sommes quatre élus Les Centristes engagés dans l’équipe municipale. Nous avons travaillé au sein de délégations dans lesquelles ont pu s’exprimer nos valeurs centristes. Ces délégations portent sur la Solidarité, la santé, la démocratie locale ainsi que la vie associative et sportive. Sur mes délégations Solidarité et Santé, comme auparavant sur ma délégation à l’emploi, j’ai toujours travaillé dans un esprit d’ouverture et d’écoute de tous les acteurs présents sur notre territoire. Nous avons beaucoup travaillé en matière de santé sur la prévention contre des fléaux que sont le cancer ou encore le sida. Nous avons œuvré également contre l’habitat indigne et lutté contre l’insalubrité. Depuis 2014, nous avons démoli pas moins de 160 000 m2 de bâtiments pour laisser place à des espaces verts ou à de nouveaux projets immobiliers.

 

Des enjeux énormes s’ouvrent à nous dans les mois qui viennent sur la santé et la solidarité tels que les déserts médicaux en ville, le vieillissement et la dépendance, la question du droit au logement et des sans-abris, les flux migratoires… autant de sujets sur lesquels nous avons des choses à proposer !

Partager :  

Autres Actualités

13/11/2019
Décentralisation, grève des hôpitaux, réforme de l'assurance chômage, travail de nuit, transition écologique, numérique, téléphonie mobile, situation politique française... Philippe Vigier, député, Président du groupe Libertés et Territoires à l'Assemblée nationale, était l'invité de Nicolas...
12/11/2019
Dénonçant des moyens insuffisants, déplorant la situation des hôpitaux qui se dégrade, Philippe Vigier, député, Président du groupe Libertés et Territoires à l'Assemblée nationale, demande à la ministre de la Santé Agnès Buzyn quelles mesures concrètes et financées vont être prises. Le Premier...
31/10/2019
Hervé Morin était l'invité de Boursorama pour faire le point sur la situation économique et financière de notre pays. Il dénonce l'abandon des promesses du chef de l'État et du gouvernement en matière de réduction du déficit structurel de la France et rappelle que seules les collectivités...