16.10.2020

Nathalie Colin-Oesterlé : La langue de Molière, première accusée du nouveau Parquet Européen

Parquet européen : la langue de Molière, première accusée du nouveau parquet

 

En dépit du Brexit, le nouveau Parquet européen a tranché, la langue officielle sera l’anglais.

« Cette décision contribue à perpétuer les atteintes portées au multilinguisme qui doit pourtant être la règle au sein des organes européens. Pour preuve, au Parlement européen, les réunions et textes ne sont parfois même plus traduits en français. Or la barrière de la langue ne peut entraver ni la défense des convictions au Parlement, ni celle des dossiers défendus au Parquet européen.

Plusieurs constats militent en faveur du français comme langue de travail au Parquet européen :

-Le siège du nouveau Parquet est établi au sein même des bâtiments de la Cour de justice de l’Union européenne dont la langue procédurale est le français. ».

-Chaque citoyen européen vit l’Europe au travers de sa diversité culturelle et linguistique. Opter pour d’autres langues de travail, c’est faire vivre le multilinguisme au sein du Parquet européen, la diversité linguistique étant nécessaire à son bon fonctionnement. »

Partager :  

Autres Actualités

18/04/2021
ENTRETIEN. Le président de la Région Normandie fait le point sur le climat économique de la région la plus industrielle du pays et d’évoquer son plan de relance dont le montant s'élève à un demi-milliard d’euros. LA TRIBUNE  - Il est à craindre que certains territoires mono-activité ne sortent...
10/04/2021
Les députés ont cette semaine examiné* une proposition de loi donnant droit à une fin de vie libre et choisie. Philippe Vigier, député de l'Eure-et-Loir a soutenu cette proposition et  explique pourquoi elle est est nécessaire après la loi Claeys-Leonetti en 2016. *L'examen du texte s'est déroulé...
05/04/2021
Répondant aux questions de Jean-Michel Aphatie, Hervé Morin est revenu sur les situation économique et sanitaire du pays. Il a également réaffirmé sa volonté de voir les élections départementales et régionales se tenir en juin prochain si la situation épidémiologique le permet.