08.09.2017

Maintien de la réserve ministérielle : réaction de Charles de Courson

La décision du Conseil Constitutionnel, en confirmant la suppression de la pratique de la « réserve parlementaire et en maintenant « la réserve ministérielle » pose un vrai problème institutionnel.

Charles de Courson avait déjà exprimé ses doutes quant à la constitutionnalité de la suppression de la réserve ministérielle lors des débats sur les lois ordinaire et organique pour la confiance dans la vie politique.

Un maintien de la réserve ministérielle confirmerait et accentuerait le déséquilibre entre le pouvoir exécutif et le parlement. Il serait donc logique que le gouvernement supprime de lui-même la réserve ministérielle par tous les moyens qui lui sembleraient appropriés, suppression à laquelle Madame la Ministre Nicole Belloubet, Garde des Sceaux, s’était exprimée favorablement. Il pourrait ainsi être décidé de ne plus doter la « réserve ministérielle » dans le cadre du Projet de loi de finances 2018.

 

 

Partager :  

Autres Actualités

25/06/2020
Covid-19, remaniement, report éventuel des élections régionales... Hervé Morin était l'invité de Caroline Roux dans l'émission Les 4 Vérités.
15/06/2020
Invité de Public Sénat, Hervé Morin a été invité à réagir au discours du Président de la République, notamment lorsque ce dernier a annoncé vouloir donner plus de libertés et de possibilités aux collectivités. "Le système représentatif a ses limites, il faut des moyens complémentaires de...
08/06/2020
Pierre Maurin, 53 ans est marié et père de trois enfants. Son parcours professionnel l’a rapidement amené à Paris ou il est aujourd'hui rntrepreneur dans l'univers des ressources humaines. Engagé en politique depuis plusieurs années, il est Délégué Les Centristes de la Fédération de Paris et...