11.04.2020

Les Jeunes Centristes : "Incontestablement, en matière de santé, nous avons besoin d'Europe."

 

Tribune des Jeunes Centristes défendant l'idée, pour l'avenir,
de mettre en place une véritable stratégie européenne en matière de santé.

 

À l’heure où en France nous espérons atteindre le pic, ou plutôt le plateau de la pandémie du COVID 19, alors que les hôpitaux et les cliniques de notre pays sont encore très fortement mobilisés par de nombreux cas très graves, il ne faut rien lâcher de nos efforts dans le respect des règles communes du confinement. Mais nous devons également réfléchir à une réponse européenne aux futures crises sanitaires qui ne manqueront pas d’apparaître. La santé n'est pas une compétence que l'on trouve dans les traités, cette crise illustre cependant la nécessité d'avoir une coordination européenne en matière de santé.

 

Il n’est pas question ici de critiquer et de dénoncer les éventuels dysfonctionnement et fautes de l’appareil d’État dans cette crise. Cependant il faut être lucide sur les difficultés d’une gestion Franco-française d’un épisode sanitaire comme celui que nous sommes en train de vivre. Nous pensons qu’une gestion et une coopération renforcées entre plusieurs États dans le cadre européen permettrait une réponse plus adaptée et efficace dans le cas d’une nouvelle situation sanitaire grave comme celle-ci.

 

Nous tenons en premier lieu à remercier les pays européens et notamment l’Allemagne qui ont accueilli plus de 150 patients français dans leurs établissements de santé. Sans l’aide de nos voisins, le système de santé, en particulier dans la région Grand Est, n’aurait pas pu faire face à l’afflux de patients. Cette coopération entre États illustre une fois de plus que l’Union européenne n’est pas qu’un espace d’échanges en matière économique mais un véritable atout de coopération dans de nombreux domaines pour faire face aux problématiques les plus diverses.

 

Nous souhaitons aller plus loin dans cette coopération et tendre vers une réponse structurelle et pérenne en matière de santé. Cette crise a mis en lumière la question fondamentale de la production et de l’approvisionnement en médicaments par exemple. Encore une fois il ne faut pas céder aux relents nationalistes. La réponse doit être européenne ! Nous appelons à une coopération entre États européens pour se doter d’une capacité de production et de distribution de médicaments sur le sol européen pour une réponse plus rapide en cas de crise sanitaire. Comme l’a tristement rappelé notre députée européenne Nathalie Colin-Oesterlé : « 80% des principes actifs comme l’ibuprofène ou le paracétamol sont fabriqués en Asie, contre seulement 20% il y a trente ans." Il faut que cela cesse. Nous soutenons sa proposition de création d’un forum européen de la santé regroupant toutes les parties prenantes afin d’analyser les causes de ces pénuries et proposer des solutions.

 

Au-delà des médicaments se pose également la question du matériel médical. Nous avons beaucoup parlé du manque de masques et de ventilateurs, mais hélas, il faut également faire face à la pénurie des surblouses ou de certains dispositifs plastiques nécessaires au fonctionnement des ventilateurs dont les stocks ont parfois été en tension dans certains hôpitaux. Les masques ne nécessitent pas une technologie particulièrement pointue ce sont des produits de fabrication très simple. Nous en appelons également à la mobilisation des pays européens et de la France pour prendre en main cette problématique et se doter de capacités industrielles de production en Europe pour ces dispositifs médicaux.

 

Enfin, nous souhaitons promouvoir l'idée de constitution d'un stock européen de médicaments et de matériels médical comme cela existe en matière d'énergies.

 

Cette pandémie illustre que l’indépendance de production de matériel sanitaire est aussi importante que l’indépendance militaire. On ne peut attendre, dépendre des autres sur des sujets aussi prioritaires. L’ambition économique doit intégrer la responsabilité environnementale mais aussi l’indépendance de la production de matériel sanitaire. Il est donc vital de définir une véritable politique de santé européenne en la matière pour ne pas être dépendant intégralement de la production d’autres continents, et notamment de la Chine, pour une meilleure réactivité et efficacité lors d’épisodes futurs de pandémies sur le sol européen.

Partager :  

Autres Actualités

25/06/2020
Covid-19, remaniement, report éventuel des élections régionales... Hervé Morin était l'invité de Caroline Roux dans l'émission Les 4 Vérités.
15/06/2020
Invité de Public Sénat, Hervé Morin a été invité à réagir au discours du Président de la République, notamment lorsque ce dernier a annoncé vouloir donner plus de libertés et de possibilités aux collectivités. "Le système représentatif a ses limites, il faut des moyens complémentaires de...
08/06/2020
Pierre Maurin, 53 ans est marié et père de trois enfants. Son parcours professionnel l’a rapidement amené à Paris ou il est aujourd'hui rntrepreneur dans l'univers des ressources humaines. Engagé en politique depuis plusieurs années, il est Délégué Les Centristes de la Fédération de Paris et...