13.04.2018

Hervé Morin : "Le Président est sur une espèce d'ivresse du pouvoir"

 

Pour Hervé Morin, le président de l'association des régions de France, Emmanuel Macron "est dans une ivresse du pouvoir", ignorant le rôle des régions dans la réduction de la dette.

Président de la région Normandie et président de l’association des régions de France, Hervé Morin a regretté que l’interview d’Emmanuel Macron jeudi, soit plus "de la comm que de la mise en œuvre", s'étonnant que le Président de la République, ait peu abordé les thématiques rurales. "Pourquoi venir dans le monde rural pour évoquer l’ensemble des réformes du pays ? On aurait aimé qu’il évoque la question des territoires qui se sentent si souvent abandonnés", a assuré l’ancien ministre de la Défense.

Hervé Morin regrette également qu'Emmanuel Macron "fasse la leçon" aux collectivités locales, alors que selon lui, elles ont considérablement réduit leurs dépenses, au contraire de l'état: "Il nous l'a fait tous les trois jours sur le thème 'il faut faire des économies'. On en a fait énormément parce que l'essentiel de l'effort de la réduction de la dépense publique sous François Hollande, a été fait par les collectivités", clame-t-il.

 

"Une espèce d'ivresse du pouvoir"

Pour l'ancien député de l'Eure, les collectivités sont de bons élèves en matière de dépenses publiques, à l'inverse de l'Etat: "Les dépenses publiques ont augmenté de 67 milliards d’euros en 2017 et 2018. Sur cela, les collectivités ont augmenté la dépense de 3 milliards. Tout le reste est lié à l’Etat. Depuis deux ans, les collectivités dégagent des excédents et réduisent leur endettement, quand celui de l’Etat l’augmente".

"On a besoin de faire comprendre au président de la République, qu’il ne réussira pas seul. On a des communautés qui sont très bienveillantes. On a envie que la France réussisse. Or il est sur une espèce d’ivresse du pouvoir qui l’amène à penser qu’il va régler tout, tout seul depuis l’Elysée", a assuré Hervé Morin.

 

Partager :  

Autres Actualités

11/10/2018
Loïc Hervé, sénateur de Haute-Savoie, coauteur de la proposition de loi sur les gens du voyage et membre de la commission des lois, nous explique les enjeux de sa proposition de loi.
11/10/2018
Sonia de la Provôté, sénatrice du Calvados et médecin du travail en entreprise, nous alerte sur la pénurie de médicaments que subit la France notamment à cause de la perte de la maîtrise de la production de médicaments en Europe.
09/10/2018
Hervé Morin était invité, au titre des Régions de France, à venir clôturer aux côtés du Président du Sénat Gérard Larcher les premières assises régionales des élus locaux organisées à l'initiative de Laurent Wauquiez, Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes. L'occasion de rappeler au...