21.03.2020

[COVID-19] Témoignage du Professeur Olivier Jardé.

 

L’épidémie du virus COVID-19 est nouvelle, inconnue et très préoccupante par sa contagiosité et ses atteintes pulmonaires très graves. Commencée en Chine, l'épidémie s'est transformée en pandémie. Elle a gagné l'Europe. En Italie, le nombre de décès a dépassé celui de la Chine.

 

Le sujet est d'abord sanitaire avant d'être économique. Prenez conscience de l'ampleur de cette pandémie. À Amiens où j'exerce, le nombre de patients atteints est croissant. L’épidémie s’étend progressivement sur le territoire national et s’aggrave rapidement avec une circulation virale intense dans de nombreux territoires.

 

Avec le CHU d'Amiens, nous disposons d'un système de santé totalement mobilisé et de professionnels de santé de ville. En tant qu'orthopédiste, j'ai déprogrammé mes interventions chirurgicales mais il reste des fractures du col du fémur qu'il faut opérer. J'ai annulé mes consultations et hier je les ai faites par télémédecine.

 

De nombreux tests sont réalisés. Je salue le monde sanitaire. Quand on les demande, il n'y a pas de refus. Six régions sont très touchées avec surtout le Grand-Est. Actuellement la Région Hauts-de-France est dans la moyenne. Hier, le Professeur Salomon annonce 450 décès en milieu hospitalier, dont 87% ont plus de 70 ans.

 

J'en ai assez d'entendre dire qu'il s agit d'une grosse grippe. Nous ne sommes pas sur la même échelle de contagiosité et de mortalité. Si vous voulez nous aider, restez confinés. Même si les effets du confinement ne sont pas immédiats, la période d’incubation du virus varie de 2 à 14 jours.

 

Respecter les gestes barrières et la distance sociale d’un mètre sont les mesures les plus efficaces pour freiner la diffusion du virus. Elles doivent s’appliquer tout le temps et partout.

 

Mon souhait le plus cher : que le personnel soignant tienne le coup sur la longueur.

 

Professeur Olivier Jardé,
Chirurgien orthopédiste, médecin légiste,
Conseiller départemental de la Somme, Vice-président d'Amiens Métropole.

Partager :  

Autres Actualités

18/09/2020
Le sénateur centriste de Haute-Savoie est candidat à sa réélection. Entretien. Que retenez-vous de ce mandat de sénateur désormais écoulé ? Il a été très riche pour moi. Il m’a permis de m’impliquer sur un tas de dossiers. Le numérique d’abord car c’est la première responsabilité qui m’a été...
17/09/2020
Le président de la région Normandie juge que la droite conserve un espace politique pour s’adresser aux «classes populaires». Candidat à sa réélection pour les régionales? Compliqué pour le président de la région Normandie d’éluder la question: «Plutôt parti pour être candidat», a lâché Hervé Morin...
13/09/2020
4 questions à Philippe Vigier, biologiste et député d'Eure-et-Loir depuis 2007   >> A l'Assemblée nationale, vous annoncez quitter le groupe "Libertés et Territoires" pour participer à la création d'un nouveau groupe centriste, notamment avec Patrick Mignola, président du groupe Modem et...