07.10.2020

Arras : une question par an et par habitant au Conseil municipal

Chaque habitant d’Arras pourra poser une question par an aux élus du conseil

Frédéric Leturque maire d’Arras et son conseil municipal innovent en introduisant une forme de démocratie participative avec la possibilité pour chaque habitant de poser chaque année, une question au Conseil municipal. 

 

C’est quoi ? Le règlement intérieur du Conseil municipal d’Arras, adopté lundi, instaure la possibilité offerte aux habitants d’interpeller leurs élus. Chaque Arrageois pourra poser une question par an, qui ne devra pas excéder deux minutes à l’oral. « On franchit une étape importante, commente le maire Frédéric Leturque. Après les manifestations des dernières années, j’ai senti que c’était nécessaire. Nos concitoyens ont besoin de s’adresser à nous. » Le conseil se donne une demi-heure pour répondre aux questions sélectionnées, cinq ou six fois par an. « Mais c’est ajustable. 

 

Encadré ? Oui. Cela paraît logique puisque les élus ne pourraient pas traiter des milliers de questions tous les deux mois. Elles seront triées par les services de la ville (donc le groupe majoritaire), voire regroupées si elles sont complémentaires. Le filtre est réel. Les groupes d’élus recevront ainsi toutes les questions brutes. Chaque groupe pourra « repêcher » une question écartée qui sera posée dans la foulée ou à la séance suivante. Le texte précise que les questions non retenues à l’ordre du jour feront l’objet d’une réponse écrite.

 

Première séance en décembre

 

Quelles modalités ? Les séances de questions publiques ont lieu chaque lundi précédant un conseil municipal, soit cinq ou six fois par an. Elles se déroulent lors de la « toutes commissions », une réunion au cours de laquelle les élus préparent le conseil municipal à venir, entre 18 h et 18 h 30. L’habitant doit poser sa question jusqu’au jeudi précédant la séance, 17 h, à l’adresse suivante : participation@ville-arras.fr. Il est invité à venir la poser physiquement, mais le recours à la visio ou audioconférence est possible. Première séance prévue début décembre.

Partager :  

Autres Actualités

06/01/2021
Sur BFMTV, le gouvernement ne faisant toujours pas appel aux collectivités territoriales pour mettre en place la vaccination, Hervé Morin a déploré que «Le gouvernement nous considère par nature comme des ploucs et des imbéciles» Sur SUD Radio, Hervé Morin a rappelé que «Olivier Véran se félicite...
06/01/2021
INTERVIEW. Le président de Normandie tire à boulets rouges sur la lenteur du plan de vaccination et propose que les collectivités locales prennent le relais. Hervé Morin, président de la région Normandie déjà en première ligne pour dénoncer les incohérences des confinments et couvre-feux décidés...
31/12/2020
Retrouvez les vœux pour l'année 2021 d'Hervé Morin, Président de la Région Normandie, Président des Centristes et co-fondateur de Territoires !