03.01.2019

#Année2019 L'interview de rentrée d'Hervé Morin

https://www.lci.fr/politique/l-interview-politique-de-christophe-jakubys...

 

Le président des Centristes Hervé Morin a dénoncé jeudi , à l'occasion de son interview de rentrée de l'année 2019,  "l'amateurisme" du gouvernement qui doit "sortir de l'arrogance et du mépris", après l'arrestation du "gilet jaune" Eric Drouet lors d'une manifestation.

"Il y a la loi et l'esprit de la loi (...). Il y a une espèce d'amateurisme dans la gestion de tout ça qui est extraordinaire", a critiqué le président de l'Association des régions de France sur LCI.

"On ne comprend pas bien pourquoi on déploie autant de force pour créer un évènement de quelques chose qui aurait pu faire une brève dans les journaux", a poursuivi le président de la région Normandie, soulignant que le pays est "dans une situation extrêmement explosive".

Figure médiatique et controversée des "gilets jaunes", Eric Drouet a été interpellé mercredi soir près des Champs-Elysées et placé en garde à vue pour organisation d'une manifestation sans déclaration préalable.

Selon l'ancien ministre de la défense, "à tout moment, tout peut s'embraser, on a désinhibé une partie des compatriotes qui ont envie de renverser le système (...). Il faut créer les conditions d'un dialogue".

"Le pouvoir ne veut pas entendre les demandes populaires" estime-t-il. Il "doit sortir de l'arrogance et du mépris".

"Le chef de l'État a un vrai problème de confiance dans le pays, il y a un sentiment de haine envers le chef de l'État que l'on a jamais vu", a estimé l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui pense que "si le mouvement dure plusieurs mois, la seule solution qui restera, ce sera le suffrage universel (...) à travers une dissolution et une majorité nouvelle".

Hervé Morin a appelé à l'écriture d'une nouvelle page de relation des français avec le pouvoir notamment à traver un pacte girondin

Partager :  

Autres Actualités

06/09/2019
  Retrouvez le discours d'Hervé Morin dans son intégralité   Extraits du discours  #SoyonsPlusModernes "Le vote des femmes, c'est le Général de Gaulle ! Le premier ministre de l'environnement, c'est Georges Pompidou ! L'IVG, c'est Valéry Giscard d'Estaing ! La Charte de l'Environnement dans la...
06/09/2019
Dans Le Journal du Parlement, Catherine Morin-Desailly, sénatrice, Présidente de la commission culture, éducation et communication, donne sa vision de l'école de demain et les mesures à mettre en place.