03.01.2019

#Année2019 L'interview de rentrée d'Hervé Morin

https://www.lci.fr/politique/l-interview-politique-de-christophe-jakubys...

 

Le président des Centristes Hervé Morin a dénoncé jeudi , à l'occasion de son interview de rentrée de l'année 2019,  "l'amateurisme" du gouvernement qui doit "sortir de l'arrogance et du mépris", après l'arrestation du "gilet jaune" Eric Drouet lors d'une manifestation.

"Il y a la loi et l'esprit de la loi (...). Il y a une espèce d'amateurisme dans la gestion de tout ça qui est extraordinaire", a critiqué le président de l'Association des régions de France sur LCI.

"On ne comprend pas bien pourquoi on déploie autant de force pour créer un évènement de quelques chose qui aurait pu faire une brève dans les journaux", a poursuivi le président de la région Normandie, soulignant que le pays est "dans une situation extrêmement explosive".

Figure médiatique et controversée des "gilets jaunes", Eric Drouet a été interpellé mercredi soir près des Champs-Elysées et placé en garde à vue pour organisation d'une manifestation sans déclaration préalable.

Selon l'ancien ministre de la défense, "à tout moment, tout peut s'embraser, on a désinhibé une partie des compatriotes qui ont envie de renverser le système (...). Il faut créer les conditions d'un dialogue".

"Le pouvoir ne veut pas entendre les demandes populaires" estime-t-il. Il "doit sortir de l'arrogance et du mépris".

"Le chef de l'État a un vrai problème de confiance dans le pays, il y a un sentiment de haine envers le chef de l'État que l'on a jamais vu", a estimé l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy, qui pense que "si le mouvement dure plusieurs mois, la seule solution qui restera, ce sera le suffrage universel (...) à travers une dissolution et une majorité nouvelle".

Hervé Morin a appelé à l'écriture d'une nouvelle page de relation des français avec le pouvoir notamment à traver un pacte girondin

Partager :  

Autres Actualités

18/09/2020
Le sénateur centriste de Haute-Savoie est candidat à sa réélection. Entretien. Que retenez-vous de ce mandat de sénateur désormais écoulé ? Il a été très riche pour moi. Il m’a permis de m’impliquer sur un tas de dossiers. Le numérique d’abord car c’est la première responsabilité qui m’a été...
17/09/2020
Le président de la région Normandie juge que la droite conserve un espace politique pour s’adresser aux «classes populaires». Candidat à sa réélection pour les régionales? Compliqué pour le président de la région Normandie d’éluder la question: «Plutôt parti pour être candidat», a lâché Hervé Morin...
13/09/2020
4 questions à Philippe Vigier, biologiste et député d'Eure-et-Loir depuis 2007   >> A l'Assemblée nationale, vous annoncez quitter le groupe "Libertés et Territoires" pour participer à la création d'un nouveau groupe centriste, notamment avec Patrick Mignola, président du groupe Modem et...